Melting Pot et vin blanc doux

Parce qu'on peut pas compter que sur la Providence.

vendredi 17 avril 2015

Les examens se profilent

et comme chaque année à cette période, ma cuisine grouille d'étudiants pour des révisions de fin de parcours. Ils sont, en général, plutôt au point sur la grammaire. C'est le vocabulaire qui leur fait défaut, et c'est bien naturel. D'abord, il y a tant de mots dans une langue (et surtout l'anglais) qu'il est impossible d'en faire le tour même en planchant dessus à plein temps, et ensuite, il y a le problème de la mémorisation. Apprendre des listes par coeur, ça vaut ce que ça vaut : pas grand chose. J'encourage mes étudiants à... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 09:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 15 avril 2015

Du lard et du cochon.

Je passe un temps considérable (et pas seulement de lapin) à répéter à mes élèves qu'il faut appeler un chat un chat, et que la grammaire requiert un peu de rigueur. Aussi quand, aujourd'hui même je me suis embourbée dans l'erreur la plus élémentaire pour n'avoir pas fait la différence entre un gérondif et une forme progressive (je vous épargne le cours, mais c'est grave), je suis partie dans une recherche sur des bases complètement erronées dans mes bouquins de grammaire. Un peu la même situation qu'un physicien fatigué qui se serait... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 21:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 7 avril 2015

Cojones.

Dans toutes les langues, les attributs virils font recette. Les espagnols ne sont pas en reste, voir ici.
Posté par Marie Fox à 08:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
samedi 28 mars 2015

Des jardins et des fleurs.

Le lecteur, plongé dans son livre, est comme le promeneur d’un jardín d’agrémement. Il suit les sentiers tracés parmi les massifs de roses, admire l’effet du vent qui joue dans les ajoncs à la pointe d’une pièce d’eau, admire le cadrage des fenêtres d’un kiosque à musique soigneusement tourné dans un bois odoriférant, sourit à une pierre posée là, qui évoque le profil d’un indien… Pourvu que le jardin soit réussi, le jardinier est oublié. Nul ne songe aux heures qu’il a passées dans une friche vierge, à élaborer patiemment les détails... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 09:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 23 mars 2015

Je hais les jeunes.

C'est récent, mais c'est sincère. En milieu de semaine dernière, je m'engouffre dans une rame bondée du métro de Londres, qui aux heures de pointe vaut bien celui de Pékin. Derrière moi, on pousse, devant aussi. Je me retrouve coincée entre des dizaines de torses, de jambes, brinqueballée sans même pouvoir me retenir à une barre ou un dossier de siège. Un brusque à-coup me fait vaciller plus ostensiblement. Et là, une môme de vingt ans, avec un large sourire, me cède sa place assise. Mon fils, près de moi, peine à cacher son hilarité.... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 08:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
lundi 16 mars 2015

journée de la langue française.

Ben tiens. C’est qu’il est urgent de lutter contre l’invasion de l’anglais dans notre langue de Molière à nous. Nos politiques insistent. Si les moins de trente ans aujourd’hui ne sont pas foutus d’identifier un passé simple, si les étudiants en droit pensent qu’un homicide est un meurtre commis à domicile, ce n’est pas parce que nous avons donné naissance à des générations de crétins, c’est la faute à Shakespeare. M’enfin, a-t-on jamais entendu les anglais se plaindre de ce que la moitié de leur vocabulaire est français ? Leur... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 14:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 11 mars 2015

Traducteur, un métier d'avenir.

J'entends souvent dire autour de moi que les traducteurs sont désormais une espèce rendue obsolète par les progrès de l'informatique. Mes élèves, mon entourage, ne cessent de me répéter que n'importe quel traducteur automatique sera bientôt capable de faire de la grande littérature, et même de la poésie, et ça me fait doucement rigoler. Nous ne devons pas avoir la même perception de la littérature.  M'enfin, ouvre les yeux, va sur google et tape n'importe quoi dans google trad, tu verras, tu l'as INSTANTANEMENT; Voilà bien le... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 08:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 2 mars 2015

trève de plaisanteries,

Je ne voulais pas évoquier le sujet "à chaud" en rentrant de mon court périple à Pékin, mais voilà une semaine que je suis revenue, et l'impression première ne s'efface pas. Quand on me demande "Alors, Pékin, c'était comment ?" une seule réponse me vient. C'était l'apocalypse. Nous le savons tous, l'air de Pékin est pollué. Mais nous manquons de références pour cette pollution-là. L'indice qui sert à la mesurer s'étale de 0 à 300 et plus. Sur les huit jours que j'y ai passés, quatre affichaient un taux de pollution supérieur à 300,... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 10:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
lundi 23 février 2015

A Pékin, pour la Saint Valentin,

les vioques ont peur de rien.
Posté par Marie Fox à 09:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
lundi 23 février 2015

A Pékin

on fait des chats de neige.
Posté par Marie Fox à 09:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]