Melting Pot et vin blanc doux

Parce qu'on peut pas compter que sur la Providence.

vendredi 5 février 2016

Je vous demande de vous arrêter.

Il est temps de faire face aux contradictions de la langue française et à son insondable (pas loin, même en remontant dans l'étymologie des divers patois) complexité. J'étais moi-même petit puriste à la noix avant de me retrouver devant de vrais apprenants et de voir l'étendue du problème. Les premiers grands grammairiens, bien que très compétents, n'en restaient pas moins des prophètes arbitraires. Ce n'est pas parce que Vaugelas l'a dit qu'il faut le faire eternam.Décoincez-vous un peu et relativisez, votre français chéri ne passe... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 08:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 13 janvier 2016

petits et grands cons.

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire, et en allant relever le courrier, je trouve un paquet à mon nom. Tiens, c'est bizarre, je n'ai rien commandé ? Bon, j'ouvre tout de même, et  à l'instant où je lis le titre du livre soigneusement emballé, je sais d'où, ou plutôt de qui ça vient. Mon cher fils à pensé à moi : Je cuisine pour mon chien. Il ne perd rien pour attendre, j'ai pas de clebs, j'en aurai jamais, mais je lui garde un chien de ma chienne : à son prochain retour de Londres, je lui aurai préparé un repas complet. Soupe... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 11:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 12 janvier 2016

Pour Noël, chéri m'a offert un tableau de Kandinsky. Enfin, une reproduction d'un tableau de Kandinsky, pour lequel j'éprouve depuis longtemps une particulière affection. Pour tout dire, il n'arrive qu'en troisième position dans mon top ten de peintres, après Miro et Modigliani, mais vous connaissez le proverbe, "à un cheval donné, on ne regarde pas les dents". J'ai donc installé mon oeuvre sur le mur du salon. Ha, le charme des maisons bourgeoises, m'ont dit mes fils... Bref, j'ai eu une journée complète de félicité, l'avis de ma... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 12:48 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 7 janvier 2016

Elle a raison

Il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d'islamophobe. On a le droit d'avoir peur de l'islam comme on a le droit d'avoir peur de n'importe quoi d'autre. Ceux qui sont terrorisés par le plus innofensif concombre devraient-ils craindre, en plus, de se faire traiter de lachanophobes ? Un peu de bon sens, quoi.
Posté par Marie Fox à 12:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 26 décembre 2015

le véritable défi de l'anglais au français

outre l'emploi de ces (je déplore que le clavier de mon ordinateur ne me permette pas d'afficher des pictogrammes d'insultes, je les aurais casés ici) verbes à préposition, c'est la prononciation du ough. Chacun sait que l'anglais ne dispose pas de règles en matière de lecture. En français, l'écriture dicte la lecture, et il ne viendrait à l'idée de personne de prononcer ai quand il lit oi(1). L'anglais lui, pourtant si brillant par certains côtés, est un chaos de sons. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de la façon dont se... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 23 décembre 2015

polésie de noël.

 Toute polésie a sa muse (sans intention de calembour).   Je me souviens du chant des vieilles lunes de glace, ce léger crissement de cristaux en errance tranchants; du froid dru, de l'éclat sec des astres empalés au ciel noir qui s'affaisse et s'efface. Je me souviens, la lumière immobile et les ombres figées les remous du torrent suspendus à l'hiver le chinese papercut des sapins, des montagnes et la vie devant moi lorsque j'avais vingt ans.            
Posté par Marie Fox à 17:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 17 décembre 2015

Pute nègre et bite à queue.

Je lis ce matin en faisant mon tourduweb-café que des linguistes ont conclu, après une étude rigoureuse, que les gens qui utilisent le langage le plus ordurier sont aussi détenteurs d'une culture générale et d'un vocabulaire plus exhaustif que leurs contemporains les plus polis. Putain de merde, j'aurais su ça quand j'avais quinze ans et que ma mère me pompait le jonc à longueur de jour à cause des sempiternels putain de merde de fait chier con qui émaillaient mon discours, je lui aurais cloué son bec à cette chieuse. Hélas, elle nous... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 08:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 23 novembre 2015

O tempora...

En attendant que mon Chonchon revienne de Chine pour Noël, nous skypons assidûment, le plus souvent par écrit, la connection étant capricieuse, mais quand il en a une vraiment bien bonne, il fait sonner mon PC. - Maman ? - Oui da. - Hier soir, quand je revenais de raccompagner ma copine, vers deux heures du mat, j'ai croisé un de mes potes africains, qui est arrivé en septembre et qui ne parle pas du tout le chinois (alors que Chonchon commence à se démerder pas mal du tout). Il voulait que je l'aide. - A quoi donc ? - Ben c'est... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 07:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
jeudi 19 novembre 2015

vocabulaire de crise.

ou crise de vocabulaire, c'est tout un. Obligés d'occuper l'antenne 24/24, les journalistes nous agonisent de conneries. "Il s'agit bien d'un terrorisme de guerre", par opposition, sans doute, au terrorisme de paix. "l'appartement conspiratif" on n'avait jamais osé jusque là, mais à situation d'exception, ânerie d'exception. Nous voilà en présence d'un appartement doué d'intentions - et de mauvaises. Les forces de l'ordre sont entrées dans un affrontement au "face to face". Parce que "face à face", vous admettrez que ça fait un brin... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 12:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
vendredi 13 novembre 2015

Life is goood !

Ca fait longtemps que je ne vous ai pas causé de mes élèves, et je sens que ça vous manque. J'étais ces dernier temps d'humeur morose, et comme bossais beaucoup la grammaire et les idiotismes espagnols toute seule dans mon coin, je n'avais rien de très folichon sur quoi m'exciter ici. Mais - youpie - les choses changent. J'ai récupéré dans ma cuisine quelques oiseaux rares aux profils variés qui me ravissent. Quatre d'entre eux sont de jeunes adultes bardés de diplômes et travaillant en Suisse voisine qui se rendent compte à l'aube de... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 16:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]