Melting Pot et vin blanc doux

Parce qu'on peut pas compter que sur la Providence.

vendredi 13 novembre 2015

Life is goood !

Ca fait longtemps que je ne vous ai pas causé de mes élèves, et je sens que ça vous manque. J'étais ces dernier temps d'humeur morose, et comme bossais beaucoup la grammaire et les idiotismes espagnols toute seule dans mon coin, je n'avais rien de très folichon sur quoi m'exciter ici. Mais - youpie - les choses changent. J'ai récupéré dans ma cuisine quelques oiseaux rares aux profils variés qui me ravissent. Quatre d'entre eux sont de jeunes adultes bardés de diplômes et travaillant en Suisse voisine qui se rendent compte à l'aube de... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 16:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

dimanche 2 novembre 2014

Ad usum delphinum

Allez savoir pourquoi, depuis le réveil ce matin, me trottaient dans la tête ces quelques vers d’Hugo, « car jamais prunelle espagnole d’un feu plus chaste ne brilla…la la la ». J’avais des bribes en vrac, pas moyen de tout retrouver, je l’ai googlé (ça va plus vite que de chercher dans les albums couverts de poussière sur une étagère) et ça m’a fait sourire autant que quand j’avais dix ans. Pour une nonne qui s’apprête à céder à l’appel de la chair, donner rendez-vous à son amant « au pied de Sainte Véronique »,... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 13:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 25 juin 2014

la belle dé(gaine)

Lors de notre dernière "soirée filles", alors que nous nous plaignions de concert des ravages de la cinquantaine, l'une d'entre nous, plus "in" que les autres a lancé avec désinvolture mais pourquoi vous mettez pas des spanks, avec ça on voit plus ton bide ! Des spanks ? nous exclamâmes-nous en choeur, et quésaco ? Ben des spanks, des body shapers quoi. Une fois n'est pas coutume, ma maîtrise de l'anglais me donna une longueur d'avance sur le "ah!" général. Des gaines. J'avais de la chose deux images, celle des catalogues... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 12:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 25 novembre 2013

cherchons l'erreur.

"Ces bienheureuses gens partis à la conquête d'une vie meilleure." Ca ressemble à un plantage, et pourtant y'en a pas. Les adjectifs précédant le nom "gens" s'accordent au féminin, ceux qui le suivent s'accordent au masculin. C'est une règle que pourtant, nous connaissons tous, mais qui ne vient nous heurter l'entendement que lorsqu'inopinément nous décidons d'encadrer les gens entre deux adjectifs. Si je savais pourquoi, ça illuminerait sans doute ma semaine, mais elle s'annonce bien trop chargée pour que je trouve le temps d'aller... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 07:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mardi 23 juillet 2013

Pittosporum

C'est mon mot du matin, aimablement livré par un papy qui arrosait le sien, de pittosporum, pas de mot du matin. Ils abondent dans le quartier, sous forme de haies, généreusement dotés de baies vertes particulièrement dures que mes fils utilisent comme projectiles pour me bombarder sur tout le trajet de la plage. Mais ils poussent également en arbres élégants au feuillage sombre et luisant. Je suis allée chercher son nom en anglais, comme souvent beaucoup plus imagé, mock orange, parce qu'ils arborent au printemps des... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 09:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 25 mai 2013

Fête des mères, faites des gosses...

Voilà désormais des années, presque une decennie, que mes fils m'objectent l'origine pétainiste de la fête des mères pour se dispenser de m'offrir le traditionnel porte-crayon en rouleau de PQ. Cette fois-ci, j'ai décidé de frapper un grand coup, et je leur ai montré, preuves à l'appui, que Pétain n'est, en matière de fête des mères, qu'une péripétie de l'histoire, et que leur argument ne valait pas tripette. Ils m'ont répondu ce qu'ils me répondent toujours, "on s'en fout", et prétendu que "si ça se trouve" c'est moi qui ai rédigé... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 08:18 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

dimanche 5 mai 2013

Dumas, plagié un jour, plagié toujours...

Ou rendons à César... Il est des curiosités qui se mordent la queue. Lisant, dans Les Blancs et les Bleus de Dumas une description éloquente des Incoyables et des Meveilleuses, je m'interrompis pour aller chercher au web de plus complètes informations, en commençant par l'article Wiki, qui, à ma (pas si grande) surprise, reprenait quasi mot pour mot le texte de Dumas. Intriguée, j'allai voir au chapitre "sources" si l'auteur de l'article avait bien cité les siennes. Oui. Trois ouvrages, datés de 1893, 1875 et 1888, soit, pour le plus... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 13:56 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 12 mars 2013

George Sand,

avec sa tête innocente de brebis berrichonne, était une créature fortement sexuée. Nul mâle ne lui était indifférent, mais elle préférait ceux qui, aux larges épaules, joignaient le talent d'unir leurs soupirs à son bêlement sentimental... Elle a beaucoup bêlé.  Encore Rémy de Gourmont, toujours assidu à dézinguer les gloires qui lui déplaisent. Dumas, souvent, fait les frais de ses humeurs, mais c'est Zola qui remporte la palme du manteau pour l'hiver, quand Gourmont évoque son "âme stercoraire". Je suis toujours surprise de... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 14:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 26 février 2013

Poil où tu voudras.

Qu'on me pardonne, je m'apprête à tenir un discours - encore, diront d'aucuns - sur la condition des femmes. Deux bienveillants représentants du sexe fort ont récemment essayé de me convaincre de la régulière progression du statut des femmes. Sans, toutefois, pouvoir me donner d'exemple précis, de chiffres - toujours plus objectifs que le plus brillant des discours. Comme celui ci : à poste égal, les femmes gagnent toujours environ 20% de moins que les hommes. Etonnant, non ? Plus étonnant encore. Jusqu'à la fin du primaire, les... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 13:29 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 21 février 2013

A la (grosse) aventure.

Ayant eu, récemment, un différend de taille avec mon assureur (100% d'augmentation sur mon contrat d'assurance copropriété), je suis partie à la recherche des origines de la profession, pensant qu'elles devaient être plus ou moins contemporaines de la révolution industrielle. Fatale erreur. Les assureurs, comme tout le reste, datent de la Grèce antique, qui pratiquait le "Prêt à la grosse aventure", une sorte d'assurance sur les voyages maritimes, à des taux variables de 12 à 100% (déjà), preuve que les requins sont une espèce aussi... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 09:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,