Melting Pot et vin blanc doux

Parce qu'on peut pas compter que sur la Providence.

mardi 15 janvier 2008

Les mystères du net.

Voilà pas que ce matin je me découvre une pub "animatrice téléphone rose". Ben tiens, j'y avais jamais songé, mais après tout hein, ça me ferait peut-être des choses à vous raconter... Bon, faudra qu'on m'explique, hein, comment fonctionne tout ça. Je me suis retrouvée une fois listée chez les fournisseurs de PQ après Ignacio, puis dans les banques de données porno- tendance zoophile après la version anglaise d'Ange Gardien, et dans la mesure où je cause jamais de cul, je trouve ça assez désobligeant. Tiens, ça me fait... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 12 janvier 2008

Le cul de Simone.

J’avoue ne pas très bien comprendre les ululements des féministes (c’est surtout des mecs d’ailleurs) qui s’insurgent parce que je ne sais quel magazine a publié en couverture une photo de Simone à poil. Pis alors, je l’ai vue, moi aussi, cette photo, trafiquée, comme toutes les photos qu’on publie, et j’ai vu aussi l’original pas trafiqué. Tout ce que ça m’a inspiré, c’est qu’elle avait vraiment un très beau cul, Madame de Beauvoir, et qu’elle devait bien se douter, au moment où la photo a été faite, qu’elle finirait par... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 15:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 29 décembre 2007

Plions-nous aux usages,

 Mais point trop bas, pourquoi j’ai mal au dos. Donc à vous tous lecteurs, je souhaite une bonne année, avec une pensée spéciale au noyau des fidèles encourageurs en gaudriole, qui se reconnaîtront bien tout seuls.A ma môman, dont je sais bien qu’elle passe par là quand elle arrive à mettre en route le PC toute seule entre deux bals folks, j’adresse mes plus filiaux respects ;A mes copines de bistro, Valérie, Monika, Muriel, Ulrich, Jacques et Michel, je... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 10:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 23 décembre 2007

Heureusement que je suis là.

Le Père de Marcel Pagnol considérait qu’il ne faut jamais perdre une occasion de s’instruire. Je suis bien d’accord avec ce digne instituteur, et heureusement qu’il y a encore des quidams comme lui et moi pour tenter d’élever un peu le niveau de culture générale navrant que vous affichez tous sans vergogne ici et là. Comme vous l’avez justement remarqué (parce que vous n’êtes pas complètement cons, c’est Noël, et il faut emballer des tonnes de paquets plus ou moins consentants dans du papier qui brille orné de bolduc ... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 20 décembre 2007

Ho,

Chus en train de transpirer de tous mes pores sur la traduction en anglais du réquisitoire de Desproges contre Jean Marie Le Pen que je dois rendre en urgence à qui l'attend, et c'est 'acheté dur. Alors je peux pas gaudrioler ici en même temps hein. D'ailleurs si quelqu'un peut me suggérer un truc qui tienne la route pour traduire un monotone quadragénaire de type romorantain, couperosé de frais, ça m'arrange. Mais comme d'hab, je peux pas comter sur vous pour répandre dans les esprits américains toute la subtilité de notre bel... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 11:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
mardi 18 décembre 2007

Ha mais non !

Vous.voulez.rire ?
Posté par Marie Fox à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 18 décembre 2007

D'outre enfance.

Les Noëls de Provence ont le goût de l’enfance. Des pièces trop petites pour leurs trente convives, des hordes de cousins, des rires des adultes trop occupés à taper la belote pour se soucier de nous, de l’odeur du sapin au salon et de la daube qui mijotait entre vieilles aux cuisines, des flaques de neige fondue à l’entrée, perpétuellement essuyées et toujours revenues, de la cérémonie des treize desserts empilés sur des Moustiers, que malheureuse, les petits vont nous les casser. Y’avait le brun des noisettes qui... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 09:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 16 décembre 2007

Regrets...

Finalement, y’a pas de justice. C’est moi qu’aurais dû jouer Gabrielle Solis. D’abord parce que déjà, on a pas pensé un seul instant à moi pour Angélique, et en plus parce que je porte très bien les talons aiguilles, et même que je suis cap de sauter les trottoirs en trottinette avec, alors que chus sûre qu’Eva Longoria, non . Bon d’accord, une Gabrielle Solis de quarante-cinq balais, ça joue pas. Mais n’empêche hein, je m’offrirais bien une de ses robes. D’ailleurs, je l’ai déjà fait, de m’en acheter une dans ce genre là, et... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 14:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 9 décembre 2007

Inconséquence

Au cours d'un détour ce matin chez Nuitarius (voir liens), j'ai découvert l'adjectif éburnéen que je connaissais pas. Mais je suis déçue. Rien à voir avec le verbe éburnéer... dommage.
Posté par Marie Fox à 17:21 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
mercredi 5 décembre 2007

avec mes excuses pour le différé

Pas le temps de répondre dans le détail à tous vos gentils encouragements et à vos commentaires. D'inopérants techniciens illettrés chez france télécom sont seuls responsables de mon silence passager. Je reviende quand j'en ai fini avec les officiels et un bronchiteux mal à propos ! anda.
Posté par Marie Fox à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]