Melting Pot et vin blanc doux

Parce qu'on peut pas compter que sur la Providence.

jeudi 27 avril 2017

C'est la faute à qui ?

Et si je poussais une longue plainte déchirante pudiquement cachée sous la morsure de mon humour ravageur ? interrogeait Desproges dans une autre vie. Il y a belle lurette, hélas, que les humoristes tiennent plus du ravagé que du ravageur. Ce n’est pas le seul changement notoire qui subrepticement se soit insinué dans nos existences. Il y a encore trente ans, un humoriste pouvait ouvrir sa gueule comme bon lui semblait sans se voir censuré. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Le politiquement correct, importé d’une outre atlantique... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 10:07 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

vendredi 24 juin 2016

Chers amis anglais,

Je ne connais pas un seul d'entre vous qui ait voté pour le retrait de l'Europe. La première chose que j'ai faite ce matin en me réveillant, c'est de regarder les résultats du référendum, sûre, presque sûre, que vous n'aviez pas fait ça. Mais si. Et pour la première fois depuis longtemps, depuis que nous, Français, avions élu au parlement européen des députés du front national (c'était en 85 ou 86, je ne me souviens plus exactement de la date), j'ai laissé la politique m'attrister. J'avais eu honte, à l'époque, du vote de mes... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 13:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
vendredi 4 mars 2016

L'art de décrire.

J'ai toujours détesté les pages de description dans les romans. Toute môme, j'ai pris en grippe bon nombre de classiques, Hugo en tête, qui m'infligeaient des pages entières de détails crasseux, j'aspirais à l'action. Quand j'écris, j'évite de m'attarder sur le décor, quand je traduis, je m'arrache les cheveux - littéralement - quand je dois restituer l'atmosphère de telle cabane de bucolique bûcheron dont le toit de chaume frais sur lequel grimpait un chèvrefeuille odorant aux grappes charnues semant des étincelles de bleu charmant... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 09:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 5 février 2016

Je vous demande de vous arrêter.

Il est temps de faire face aux contradictions de la langue française et à son insondable (pas loin, même en remontant dans l'étymologie des divers patois) complexité. J'étais moi-même petit puriste à la noix avant de me retrouver devant de vrais apprenants et de voir l'étendue du problème. Les premiers grands grammairiens, bien que très compétents, n'en restaient pas moins des prophètes arbitraires. Ce n'est pas parce que Vaugelas l'a dit qu'il faut le faire eternam.Décoincez-vous un peu et relativisez, votre français chéri ne passe... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 08:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 12 janvier 2016

Pour Noël, chéri m'a offert un tableau de Kandinsky. Enfin, une reproduction d'un tableau de Kandinsky, pour lequel j'éprouve depuis longtemps une particulière affection. Pour tout dire, il n'arrive qu'en troisième position dans mon top ten de peintres, après Miro et Modigliani, mais vous connaissez le proverbe, "à un cheval donné, on ne regarde pas les dents". J'ai donc installé mon oeuvre sur le mur du salon. Ha, le charme des maisons bourgeoises, m'ont dit mes fils... Bref, j'ai eu une journée complète de félicité, l'avis de ma... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 12:48 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 17 décembre 2015

Pute nègre et bite à queue.

Je lis ce matin en faisant mon tourduweb-café que des linguistes ont conclu, après une étude rigoureuse, que les gens qui utilisent le langage le plus ordurier sont aussi détenteurs d'une culture générale et d'un vocabulaire plus exhaustif que leurs contemporains les plus polis. Putain de merde, j'aurais su ça quand j'avais quinze ans et que ma mère me pompait le jonc à longueur de jour à cause des sempiternels putain de merde de fait chier con qui émaillaient mon discours, je lui aurais cloué son bec à cette chieuse. Hélas, elle nous... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 08:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 1 novembre 2015

Orlando de Rudder, old chap.

Orlando est mort, la semaine dernière, dans les bras d'Irène. Irène, je ne l'ai jamais rencontrée en vrai, juste sur le web. On a écrit des choses ensemble un temps, et c'est surtout par ses écrits que je la connais. Une érudition comme on en voit peu, un caractère de cochon. Ca faisait deux bonnes raison pour que ces deux-là se rapprochent. Parce que pour l'érudition et le caractère de cochon, ils faisaient une jolie paire, bien assortie. Orlando non plus, je ne l'ai jamais rencontré en vrai. Jules m'a offert, il y a un peu plus de... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 12:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 2 septembre 2015

Le père, le fils, et les magiciens.

J'ignore jusqu'au premier mot du Comment c'est possible, mais comme je vois, je suis bien obligée de croire. 1966 - Je regarde nounours sur son nuage à la télévision, et je trouve ça naturel, la télévision, je suis quasi-née avec. 1971 - Je regarde Danièle Gilbert à la télévision, et je commence à me demander comment ça marche. Certains d'entre nous sont allés regarder dans les trous de la prise électrique si on voyait l'image en tout petit, moi je me penche pour voir si au ras de l'écran l'image continue en perspective. 1975 - Un... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 12:48 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
dimanche 28 juin 2015

une journée comme j'aime !

D'abord ce matin au marché mon marchand de légumes m'a offert un melon que j'ai dégusté pour mon petit déj, et il était délicieux. Ensuite, en allant faire un tour sur Kindle, je me suis rendu compte que j'avais vendu l'une de mes histoires sur Amazon (et c'est pas souvent), et puis surtout, en ouvrant ma boitamel, j'ai trouvé des messages des trois élèves de DAEU que j'avais préparés à l'épreuve d'anglais, et tous les trois ont eu leur diplôme, (dont deux avec un 15 en anglais, je sais pas encore pour la troisième). Je suis fière... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 11:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 19 juin 2015

Les affaires reprennent.

J'ai récupéré hier soir mon exilé londonien. Encore dix jours, et c'est mon expatrié chinois qui sera de retour à la maison. Ca n'a l'air de rien, mais ça fait un an que je n'ai pas vu mes trois garçons ensemble. Youpie !
Posté par Marie Fox à 09:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]