Melting Pot et vin blanc doux

Parce qu'on peut pas compter que sur la Providence.

dimanche 29 mai 2016

gongoozle.

J'aime assez errer sur les pages de Mark Forsyth qui a l'art de parler des mots anglais. J'ai piqué chez lui ce matin quelques mots rares que je vous laisse en pâture :

Gongoozle : J'ai trouvé celui-là bien enfoui dans les pages de l'Oxford. Il signifie "regarder couler l'eau d'une rivière sans rien foutre". J'ai tout d'abord pensé que c'était un mot inutile et excessivement précis, mais j'ai ensuite remarqué lors de mes ballades au bord de l'eau que bien des gens, moi compris, s'adonnent béatement à cette non-activité. Nous ne savons tout simplement pas qu'elle a un nom.

Sprunt : Vieux verbe écossais qui signifie "courser les filles autour des meules de foin après la tombée de la nuit".

Note du Traducteur : il y a fort à parier que George Carlin connaissait le verbe quand il l'a détourné pour en faire la marque d'un gel vaginal.

Feague : Terme du 18ème siècle qui signifie "placer une anguille vivante au cul d'un cheval". C'était apparemment une ruse commune chez les marchands de chevaux qui espéraient ainsi donner un air de vigueur aux vieux canassons. Preuve qu'il faut se méfier des maquignons, surtout quand on est un cheval ou une anguille. Nous vous souhaitons de n'avoir jamais besoin de recourir à ce terme, bien que ce type qui s'est présenté aux urgences d'Auckand eût pu s'épargner bien des circonlocutions en disant tout simplement au médecin, il faut me dé-feaguer !

 

Posté par Marie Fox à 09:13 - cours d'anglais - Commentaires [1] - Permalien [#]

piedmarie3


Commentaires

    Gongoozle

    J'adore celui-là je pratique assidûment!

    Posté par chri, mercredi 8 juin 2016 à 09:06

Poster un commentaire