Melting Pot et vin blanc doux

Parce qu'on peut pas compter que sur la Providence.

jeudi 17 décembre 2015

Pute nègre et bite à queue.

Je lis ce matin en faisant mon tourduweb-café que des linguistes ont conclu, après une étude rigoureuse, que les gens qui utilisent le langage le plus ordurier sont aussi détenteurs d'une culture générale et d'un vocabulaire plus exhaustif que leurs contemporains les plus polis. Putain de merde, j'aurais su ça quand j'avais quinze ans et que ma mère me pompait le jonc à longueur de jour à cause des sempiternels putain de merde de fait chier con qui émaillaient mon discours, je lui aurais cloué son bec à cette chieuse. Hélas, elle nous a quittés, et seul mon époux désormais s'offusque de ce que j'aie si souvent recours au juron alors que je connais de si jolis mots. Il ne perd rien pour attendre. Je sens qu'aujourd'hui je vais me livrer sans retenue à un festival de ces foutrechiottes et bleu-bites qui ravissent mes élèves, eux aussi souvent surpris de m'entendre mêler l'agelaste au jean-foutre et le ta gueule au je te prie. Ceux qui se plaindront désormais que mon langage leur excorie l'oreille trouveront à qui causer,et jamais plus je ne ferai profil bas devant les échioglosses qui me taxent d'insuffisance ! Viens que je t'écache ta gueule, trouducul !

Posté par Marie Fox à 08:43 - Comme je veux - Commentaires [3] - Permalien [#]

piedmarie3


Commentaires

    Merci

    pour le putain d'éclat de rire de ce matin de merde.

    Posté par chri, jeudi 17 décembre 2015 à 10:28
  • parce qu'évidemment ça te fait rire toi.

    Posté par marie, jeudi 17 décembre 2015 à 12:03
  • Agelaste

    fait mon bonheur et excorier me troue le cul.

    Posté par chri, jeudi 17 décembre 2015 à 18:34

Poster un commentaire