Melting Pot et vin blanc doux

Parce qu'on peut pas compter que sur la Providence.

mercredi 25 juin 2008

Gueule d'amour...

Découvrez Jacques Dutronc!
Posté par Marie Fox à 14:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 23 juin 2008

Nonnes in white.

Posté par Marie Fox à 09:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
vendredi 20 juin 2008

Bac de Français.

Mon Alex revient ce tantôt de son épreuve écrite de Français, et je ne résiste pas à l’envie de commenter pour tout un chacun que ça intéresse, parce que quand même… Les quatre textes du corpus, si, on dit comme ça, sont des portraits. Un extrait de Balzac, un d’Hugo, un Zola, et un Proust. Rien que des valeurs sûres. Dans quelle mesure, demande-t-on, ces portraits prennent-ils appui sur le réel, dans quelle mesure le transposent-ils ? Hé ben voilà un sujet intéressant. Si, je suis pas ironique du tout. Je lis... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 17:23 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
vendredi 20 juin 2008

Une petite envie de

sympathique farfelu ?
Posté par Marie Fox à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 20 juin 2008

L'Arness (rediffusion)

On rentre du réveillon, c’est bien trois heures du mat’, cette saloperie de route en lacets est verglacée dessous et couverte de vingt centimètres de poudreuse dessus, mon jules est pas en état de piloter, et moi-même j’ai la conduite plus qu’approximative. Pis va falloir que je chaîne, sinon sûr que j’vais foutre la 4L dans le vionet, pis carre toi pour la sortir. Sans compter que ça neige si dru qu’j’y vois pas à deux mètres. Bon, quand faut y’aller, hein… Je tire le frein à main sur un faux plat, j’enfile mes gants et je... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 19 juin 2008

Les vieux couples...

C’est l’heure de la pause. Je m’installe à ma fenêtre, y’a juste la largeur de mes fesses, ma tasse à café posée entre mes jambes. Y’a du soleil, haaa, je roule les manches de mon T-shirt sur mes épaules (hé oui, c’est comme ça les gonzesses) et j’attends le divertissement inopiné, celui qui ne manque jamais de survenir dans la rue (qu’est désormais piétonne, vous l’ai-je dit ?) juste à point pour me dérider le neurone. Un couple de petits vieux se profile dans le virage. Elle marche avec une canne en ponctuant de Aïe... [Lire la suite]
Posté par Marie Fox à 16:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 19 juin 2008

Vous le savez,

j'aime bien écrire des choses. Mais mon exercice préféré, c'est la lettre d'insultes. Variable dans l'intensité selon le degré de colère et de désagrément que me cause l'objet - ou du moins le sujet - de mon courroux (coucou), mais de préférence sauvagement éloquente. Hélas, en vieillissant, je m'offre moins souvent le plaisir de perdre une heure à fustiger les cuistres. Sauf aujourd'hui. Rhââââ, putain c'est bon, et si j'osais, je dirais que j'en ....
Posté par Marie Fox à 13:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 18 juin 2008

To those who want to travel blind...

Découvrez Leonard Cohen!
Posté par Marie Fox à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 18 juin 2008

Le cardinal de Mazarin,

avisé un jour par sa police que ses détracteurs s’apprêtaient à distribuer dans Paris l’un de ces libelles vengeurs dont il avait coutume de faire les frais décida que pour cette fois-ci, il en aurait le bénéfice. Il fit saisir les pamphlets, arrêter l’imprimeur, puis revendre en cachette les feuillets dont il tira la coquette somme de dix mille écus. Allez vous étonner après ça qu’il ait laissé à sa mort trente cinq millions de livres d’héritage !
Posté par Marie Fox à 08:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 17 juin 2008

Caméleopard,

n'est qu'une corruption du mot Camélopard, qui désignait autrefois la girafe. C'est la contraction des mots grecs chameau et léopard, qu'on voit bien pourquoi si on n'est pas complètement con. Chameau à cause de la douceur du regard qu'on trouve en égale proportion chez ces deux représentants de l'ordre des artiodactyles, et Léopard à cause que Léon était déjà pris. Oui, je sais, on s'en fout.
Posté par Marie Fox à 13:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]